L'actu artistique dans toute sa splendeur !

Que faut-il retenir sur le Jazz ?

Créé en XIX siècle par les noirs du sud des États-Unis, le jazz est un genre musical caractérisé par l'expressivité et le swing. Il est un état d'esprit qui pousse à agir sans réfléchir, à ouvrir une porte sans savoir ce qu'il y a derrière. Avez-vous besoin d'autres informations ? N'hésitez pas à parcourir cet article.

Le jazz : origine et définition

Comme souligné précédemment, le jazz a vu le jour de la rencontre entre les chants des esclaves noirs au sud des États-Unis et la musique occidentale classique. C'est la combinaison des instruments classiques comme le tambour, la trompette avec les mélodies et rythmes d'Afrique qui ont donné naissance à cet art qu'on appelle aujourd'hui le Jazz. Selon eux, c'est-à-dire les esclaves noirs, faire du jazz, c'est d'avoir un esprit fort, un état d'esprit à agir sans se remettre en question. Il faut noter que ce mot ne cesse pas d'être un débat pour plusieurs personnes. Pourquoi ? Pour certaines personnes, il a été instauré par les Africains, et pour d'autres, c'est qu'il vienne des États-Unis. À vrai dire, l'un des auteurs clés du jazz est le pianiste Jerry Roll Morton. Il est de nationalité américaine. C'est la raison pour laquelle plusieurs personnes confirment que le mot jazz est né en Amérique.

Les grandes périodes du jazz

Le Jazz peut être classé en (05) périodes. Tout d'abord, il y a le jazz New Orléans dont Sidney Bechet et Louis Armstrong en sont les auteurs les plus connus. Après ça, on a le swing qui est comme le charme. Il donne l'envie de danser. La troisième période désigne Le Be Bop dont Dizzie Gillespie et Charlie Parker sont des représentants. La quatrième période est marquée par le free Jazz. Ici, seul le swing de la bactérie est observé. Dès lors, la musique est totalement libre. Désormais, on a à faire avec le Jazz moderne, qui est observé partout dans le monde, surtout au cours des grands événements comme les baptêmes, les mariages, et même les enterrements, etc.