Hector de Saint-Denys Garneau (1912-1943): Nouvelles

Regards et jeux dans l’espace – lecture

Voici l’intégrale des vingt-huit Regards et jeux dans l’espace, recueil unique publié par de Saint-Denys Garneau, en mars 1937. Dans cette édition originale, préparée par ses soins, de Saint-Denys Garneau avait laissé sans titre certains de ses poèmes, que la table des matières identifiait toutefois par leur premier vers (ou, dans le cas du poème d’introduction, par une expression tirée du texte lui-même.La lecture que nous offre ici Pierre Auger respecte ces absences de titre, discrets préludes faits de blancs et de silences.

Gracieusement récité par monsieur Pierre Auger,
avec l'aimable collaboration de monsieur David Dorais.

Assemblée générale de la Fondation: vendredi, 25 novembre, à 18h30, Bibliothèque de Westmount

« Ma plaquette de poèmes vient de paraître.
Je t’en fais parvenir un exemplaire. Je n’en suis pas mécontent. »

Lettre à André Laurendeau, 18 mars 1937

Bien chers membres d’hier et d’aujourd’hui,
Chers amis des lettres et de la Fondation,

Comme il sera bon de vous retrouver, le 25 novembre prochain, pour clore tous ensemble une année particulièrement riche et en amorcer une autre déjà pleine de promesses! Lire la suite

Le Bout cassé de tous les chemins

Le Bout cassé de tous les chemins

Parus en mars 1937, les Regards et jeux dans l’espace auront bientôt 80 ans… d’une jeunesse que rien n’épuise.

D’une génération à l’autre, de Saint-Denys Garneau a inspiré plusieurs de nos compositeurs: Stéphanie Pothier (mezzo-soprano) et Rosalie Asselin (pianiste) nous invitent au Bout cassé de tous les chemins, pour une soirée de mélodies écrites sur ses poèmes et sur ceux d’Anne Hébert; et comme l’auteur des Regards et jeux dans l’espace et des Solitudes suscite encore aujourd’hui de nouvelles musiques, le programme comprendra deux créations de Dominique Lupien et Éric Champagne, composées pour ce récital même, où les plus grands noms se côtoient.

Attention: les places s’envolent rapidement, et mieux vaut acheter ses billets en ligne dès maintenant, ce serait grand dommage de manquer «ces paysages réunis dans une seule lumière».

À tout bientôt, nous l’espèrons, pour ce grand soir d’une grande soirée, prenante, émouvante.

Hommage à Benoît Lacroix

La Fondation de Saint-Denys-Garneau remercie vivement monsieur Philippe Auger, vidéaste, pour cet émouvant souvenir en images et en paroles: en ce 13 juin 2015, un hommage de tendresse et de gratitude, dont il a retenu les visages, les sourires et la poésie.

De Saint-Denys Garneau aux Rendez-vous du cinéma québécois

rvcq2015

Confessions de Saint-Denys Garneau, de Sébastien Corriveau et Frédéric B. Girard, est en compétition aux Rendez-vous du cinéma québécois 2015 (catégorie: courts métrages de fiction). Le film sera projeté à l’auditorium de la Bibliothèque nationale du Québec, le samedi, 21 février courant.

Une occasion, non seulement de voir (ou revoir) ces Confessions dans des conditions idéales; mais aussi, de rencontrer l’un des auteurs du film, Frédéric B. Girard, de vous entretenir avec lui… et de découvrir, dans une fièvre de festival, des œuvres toutes nouvelles, audacieuses parfois, et de la plus haute qualité!

Ne manquez pas non plus l’entrevue que messieurs Sébastien Corriveau et Frédéric B. Girard ont accordé à la Fondation sur leur court-métrage.

Chloé Sainte-Marie – À la Croisée des silences

chloe_sainte_marieAu sortir de ce qu’elle appelle le cloître de la création, Chloé Sainte-Marie lance à la mi-septembre son nouvel album, À la croisée des silences. Au cœur de l’hiver montréalais, l’intimité et la chaleur de la Cinquième Salle de la Place des Arts conviendront parfaitement à la naissance scénique des chansons de ce nouvel opus.

Parmi elles, on retrouve Lassitude, C’est eux qui m’ont tué et Quand loin de ton cœur, trois textes d’Hector de Saint-Denys Garneau. Peut-être certains auront-il ainsi la chance, les 12, 13 ou 14 février prochains, de goûter ce retour sur l’oeuvre du poète.