Lettre à Jean Le Moyne, janvier 1934 (extrait)

[…]
Voilà donc mon but: créer de la beauté, et participer à un mouvement de renaissance au Canada. Non pas faire des chefs-d’œuvre; je connais mes limites, mais me réaliser à la limite de mon possible, être un de ceux qui agissent vers la beauté, être un facteur d’élévation dans la solidarité du monde.
[…]